menu

Sensitive Gestalt Massage (SGM)

Origines

--> retour à la page des massages

A la fin des années 60, Margaret Elke, inspiratrice du Sensitive Gestalt Massage (SGM) a été formée à l’institut d’Esalen, en Californie, dans lequel a enseigné Fritz Perls, le père de la Gestalt thérapie.

Pour élaborer sa méthode (un travail de synthèse qui comprend plus d’une centaine de touchers) Margaret Elke a étudié plusieurs types de massages (suédois, japonais, amérindien, etc.) avant de partir s’installer en Europe, à la fin des années 70, et d’y enseigner sa technique.

Dans les années 1978/1979  Ulla Bandelow et Raoul Bécart, à partir des techniques mises au point par Margaret Elke, ont développé le Sensitive Gestalt Massage qui est aujourd’hui reconnu par l’Association internationale de somatothérapie.

Cette approche psychocorporelle fortement inspirée par la Gestalt thérapie permet une prise de conscience du schéma corporel et une véritable intégration émotionnelle de celui-ci.

Le terme de SENSITIVE GESTALT MASSAGE ®, utilisé depuis 1980, est celui qui a servi de support à la diffusion de cette approche à travers l’Europe, où il est pratiqué et enseigné. Il a été déposé et son utilisation est strictement réservée aux praticiens et enseignants certifiés ayant pris un engagement déontologique.

bali Offrande

Le corps et l'esprit main dans la main

Migros magazine - Le corps et l'esprit main dans la main

A qui s'adresse le Sensitive Gestalt Massage ?

Tout le monde ou presque peut bénéficier du SGM, à la fois source de détente, d’énergie et de bien-être. Il est particulièrement préconisé pendant ou après des périodes difficiles (deuil, rupture, dépression etc.), pour lutter contre le stress, la fatigue, les somatisations diverses ou les états dépressifs. Il est surtout recommandé aux personnes vivant mal avec leur corps : des difficultés souvent révélées à l’occasion d’une psychothérapie verbale, que le SGM complète de façon idéale.

Enfin, le SGM peut aider les personnes qui s’isolent des autres par peur du contact en leur faisant expérimenter une relation de corps à corps en toute sécurité. Il peut aussi permettre à quelqu’un qui a souffert d’un manque de caresses maternelles d’atténuer les séquelles de cette carence affective. C’est enfin un merveilleux moyen de se connecter à son corps, ses émotions pour retrouver un état de bien être.

Martine Berger, décembre 2011

Pour approfondir

Martine Berger a publié "Le toucher d'amour" dans lequel elle décrit notamment le Sensitive Gestalt Massage

Le Toucher d'amour

-->voir le livre